Test écharpe Antipollution : Respro Bandit

Respro-Bandit-echarpe-Anti-Pollution-rouge-contre-poussiere

Respro Bandit

EUR 21.00
Respro Bandit
7.6

Confection

8.0 /10

Efficacité

5.0 /10

Ergonomie

8.0 /10

Apparence

9.0 /10

Prix

8.0 /10

Points Forts

  • Léger et confortable
  • Versatile : poussière, odeurs et pollens
  • Durée de vie de 6 mois
  • Lavable
  • Recommandé pour les adeptes du vélo et les motocyclistes

Points Faibles

  • Efficacité nulle contre les particules fines
  • Étouffant en période estivale

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Note de la rédaction : le Respro Bandit n’a pas pour but de remplacer un masque de protection avec filtres interchangeables. Cette écharpe  est recommandée aux personnes souhaitant acquérir une protection minimale et conforme. De ce fait, nous ne comparerons pas l’écharpe aux autres masques disponibles lors de notre notation.

Confection

100% coton, l’écharpe Respro Bandit est aussi dotée d’une arête en aluminium couplée à une pièce en tissue cotonnée sensée faciliter l’ajustement au visage du porteur. L’ensemble est de bonne facture, conformément aux autres produits Respro avec des finition à la hauteur. On notera juste un blanchissement des écharpes aux couleurs vives – comme le rouge – après plusieurs lavages à hautes températures. On se dirigera vers des couleurs sombres, gris ou noir, pour  éviter une décoloration.

Efficacité

Comme précédemment écrit, l’écharpe Bandit n’a pas vocation à remplacer un masque de protection antipollution. Cette écharpe se destine aux personnes qui souhaitent se protéger de la poussière, des fumées polluantes, des odeurs et du pollen. Il convient donc aux adeptes du vélo ainsi que ceux cherchant une alternative moins contraignante aux masques de protection, que se soit e termes de confort ou d’esthétique.

Par conséquent, à vélo ou à moto, cette écharpe pourrait vous aider à lutter contre la pollution de l’air en milieu urbain ou en campagne où la présence de poussière est importante.

L’atout principal du Respro Bandit vient dans son filtre  à charbon actif nommé Dynamic ACC (Activated Charcoal Cloth), intégré stratégiquement au niveau de la zone de respiration à l’intérieur de l’écharpe elle-même. Ce filtre anti-poussière et anti-odeurs vous aidera lors de vos trajets quotidiens à limiter votre exposition aux poussières et fumées polluantes des automobiles.  On remarquera de suite son efficacité par la disparition des odeurs dès les premiers ports.

Ergonomie

La Respro Bandit n’est disponible qu’en taille unique. Ajustable comme un bandana, on notera que les personnes ayant une tête volumineuse pourraient rencontrer des problèmes d’ajustement. Il est alors préférable de serrer les lanières au niveau de vos oreilles pour éviter que l’écharpe ne glisse.

Il convient parfaitement aux porteurs de casques – que se soit à vélo ou à moto -. On ne ressent pas de gêne particulière lors qu’il est couplé à un masque, celui-ci facilitant même le maintien de l’écharpe le temps de votre trajet.

Apparence

L’un des points noirs des masques de protection contre la pollution est leur apparence qui peut en repousser plus d’un ou plus d’une. En effet, en ville il n’est pas rare d’avoir passants et automobilistes se retourner quant à la vue d’une personne portant un masque. Ces masques sont généralement peut accommodants et se distinguent par leurs apparences fantaisistes.

L’écharpe Bandit quant à elle se caractérise par une apparence sobre et qui pourrait la faire passer pour une écharpe ordinaire. Si l’on choisit une couleur foncée, alors l’illusion est parfaite et ne posera aucuns soucis en ville ou dans le métro.

Prix

L’écharpe Respro Bandit coûte environ une vingtaine d’euros. Compte tenu de la qualité de fabrication et de sa durée de vie de 6 mois, le rapport qualité/prix est plus que correct. Si l’on décide d’utiliser l’écharpe de protection presque quotidiennement, pour se rendre au travail par exemple,  l’investissement est rentable.

 

N’hésitez pas à consulter nos différentes rubriques :

Laisser un commentaire