Tours-forêts: la Chine va construire sa première forêt verticale

foret-verticale-chine-pollution

Après Milan et Lausanne, la ville chinoise de Nankin sera la première ville asiatique à mettre en œuvre le concept de tours-forêts. L’architecte italien Stefano Boeri, pionnier dans la construction de forêts verticales intégrées en milieu urbain, se chargera de la conception. La Chine connaît de graves problèmes de pollution suite à une urbanisation rapide et une industrie lourde prédominante. Il n’est pas rare de croiser dans la rue des chinois portant des masques de protection respiratoire.

Améliorer la qualité de l’air au cœur de la ville

L’ensemble comportera deux tours mesurant respectivement 200 et 180 mètres au style moderne et pourvues de 1100 arbres et 2500 arbustes et plantes grimpantes.  Au-delà de l’aspect esthétique et résolument tourné vers l’écologie, ces tours-forêts seront capables de produire plus de 60 kilogrammes d’oxygène par jour. De plus, les différentes matières végétales accolées aux bâtiments absorberont du CO2 et participeront au développement de la biodiversité.

Situé non-loin de Shanghai, la ville de Nankin possède un niveau de qualité de l’air très médiocre. Son score moyen de 167, selon l’AQI (« Air Quality Index » – Indice de Qualité de l’air), indique un air « mauvais pour la santé ». Pour comparaison, les villes de New-York et de Sydney ont un indice de 60 – modéré- et la ville de Londres possède un indice de 100. Pour connaître la qualité de l’air à coté de chez vous, n’hésitez pas à télécharger une application pour smartphone mesurant la qualité de l’air.

Un concept qui lie environnement et modernité

Côté pratique, l’ensemble sera doté d’un hôtel Hyatt de 247 chambres pour la plus petite des tours. Une école d’architecture, des bureaux, un musée ainsi qu’une terrasse panoramique complèteront la deuxième tour. Chacune des tours accueillera à base des magasins, restaurants et une salle de conférence. Pour renforcer son aspect visuel environnemental, de nombreux balcons viendront s’ajouteront à l’ensemble.

La Chine est le premier pays asiatiques à lancer la construction de forêts verticales après le succès rencontré par les réalisations en Europe. D’autres villes chinoises s’apprêtent à lancer des projets similaires, toujours sous la baguette du cabinet d’architecture italien, maître en la matière. Shanghai, Liuzhou, Chongqing ou Guizhou devraient très prochainement accueillir leurs tours-forêts.

La première livraison aura lieu en Avril, à temps pour profiter du printemps!

 

Laisser un commentaire